Week-End TEST au Ski 07 au 11 février 2014

Publié le par BosTrotters

Week-End TEST au Ski 07 au 11 février 2014

Vendredi 07 février 2014

Départ pour La Cluzaz dans les Alpes afin de tester en conditions froides le camping-car. Il s’agit de se rendre compte des éventuelles améliorations à apporter avant de se trouver au Népal, en Bolivie ou en Patagonie où nous aurons plus de difficultés à bricoler !

On met en place les chaînes à Neige pour monter au col de Merdassier. Une première pour moi. Pas si compliqué à mettre en place.

Week-End TEST au Ski 07 au 11 février 2014

Un étourdi (ce n’est pas vraiment le terme que j’ai employé sur le coup) fait une marche arrière et percute le pare-chocs arrière droit du CC. Celui-ci est explosé (pas très costaud les pare-chocs RIMOR), il faudra le changer avant le départ ou le remplacer par autre chose car il ne supportera pas le moindre choc. Après avoir rempli le constat, on s’installe sur le parking du Col pour deux nuits.

Nous ne sommes pas les seuls sur le parking, il y’a 3 autres CC. Il s’avère que certains sont, comme nous, de passage. Mais d’autres servent de domicile à des résidents des appartements environnants. Lorsqu’ils louent leur appartement, ils vont dans le camping-car.

Observations :

  1. les chaînes à neige ont beau être de la bonne taille, elle me paraisse un peu grande et touchent le passage de roue en roulant à faible allure. Du coup il faut bricoler pour les tendre suffisamment. En aura-t-on besoin pendant le Tour du Monde ? C’est que ça pèse et que notre chasse aux kilos superflus risque de prendre une claque si nous devons emmener ça avec nous.
  2. L’isolation du CC à l’arrêt est satisfaisante mais en roulant, il y’a beaucoup de courants d’air froid parasites qui viennent de partout. Les causes probables : Lanterneaux de toiture, porte du CC (du jour sur tout le pourtour), système de ventilation/chauffage, …
  3. C’est bête mais quand il neige, le panneau solaire ne produit pas ! Il faut grimper sur le toit pour nettoyer. Le chauffage consomme beaucoup d’électricité pour le ventilateur (entre 2 et 5Ampères/h) donc nous appréhendions de manquer de jus malgré le renforcement de la batterie (140Ah). Par précaution, nous faisons tourner le moteur une petite heure par jour et le résultat est satisfaisant.
  4. Notre crainte était d’avoir des difficultés à faire sécher les combinaisons, les gants et bonnets. En fait le chauffage pulsé sèche les vêtements à une vitesse impressionnante. Très bonne surprise donc, cela veut dire que lorsque nous aurons besoin de faire sécher des vêtements, un coup de chauffage et hop !

Publié dans Actualités, Préparatifs

Commenter cet article

yoann 12/09/2014 20:17

est ce que c'est beau

yoann 12/09/2014 20:13

yoann vous est tros beaux