Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014

Publié le par BosTrotters

Dimitra et Andreas - Concessionnaire Rimor
Dimitra et Andreas - Concessionnaire Rimor

Lundi 15/09

Sur la route menant à Athènes, nous faisons halte dans un camping. Le "dernier avant Athènes" indique la pancarte. Le temps d'y faire la troisième grosse lessive en bientôt deux mois. Et comme à chaque fois, le temps vire et l'intérieur du camping-car se transforme en jungle de vêtements pendant de partout sur les 4 fils tendus dans la longueur. Autant dire qu'il ne reste plus guère d'espace pour se faufiler sans sentir le ligne humide et froid contre nous.

Mardi 16/09 : Aspropirgos - Athènes

Nous prenons la route de la côte pour rejoindre Athènes. Nous faisons halte chez un des rares concessionnaires de camping-car en Grèce. Nous avons trouvé ses coordonnées sur le site de Nat et Jean. http://www.natetjean.com

Gouliarmis Andreas

19km NEO Athens - Corinth

19300 ASPROPIRGOS

tel : 00302105120496 - 00306977322673

info@guliarmis-caravan.com

http://www.guliarmis-caravan.com

GPS : 38.049169, 23.571239

Il se situe à Aspropirgos mais où? L'adresse est inconnue sur Google, d'ailleurs Google ne nous aura pas été d'une grande aide pour trouver un concessionnaire. Nous avons fait des recherches sous tous les termes possibles en Français, Anglais et Grec (merci quand même le traducteur google). Impossible de trouver un magasin d'accessoires camping-car ou un concessionnaire.

Donc résolus à demander notre chemin au premier local venue, nous misons sur notre chance ou sur le hasard (c'est au choix) et avant d'arriver à Aspropirgos nous voyons de l'autre coté de la route des caravanes et camping-car. Vérification faite, cela ressemble bien à la photo de Nat et Jean quelques années plus tôt. Nous stoppons dans la cour devant la "boutique" et sommes accueillis par Dimitra. Nous lui expliquons notre manque d'autonomie en électricité et ce, malgré les deux panneaux solaires de 100 et 150w et la batterie de 140Ah. Effectivement, depuis que nous avons quitté la Croatie (et pas auparavant), nous voyons le niveau de la batterie baisser et nous avons du mal à la faire remonter. Notre avis est que le soleil manquant, nous ne rechargeons pas assez celle-ci lors de nos trajets (l'alternateur recharge la batterie lorsque l'on roule). Nous souhaitons savoir s'il est possible d'ajouter un troisième panneau solaire.

Dimitra nous demande d'attendre le technicien et effectivement une personne, sacoche autour du cou, commence à ausculter le camping-car : dessus, dedans, batterie, chargeur... Pas un mot, il ne parle pas Anglais. Après un long moment étrange, plein de test... il échange quelques mots avec Dimitra. Il faut mettre un régulateur unique pour les deux batteries (en France, nous avons eu les deux versions : "un seul sinon ça ne marche pas!" et "Deux sinon il faut deux panneaux identiques..."). Alors ne sachant trancher le noeud Gordien (petit clin d'oeil à la Grèce), j'avais opté pour un régulateur pour le deuxième panneau et un branchement direct sur la centrale du camping-car comme c'est également possible.

Andréas, le bonhomme qui s'agite avec sa sacoche autour du cou, c'est le patron. Il me fait un bon nettoyage dans tous les fils, installe le régulateur et je croise les doigts. Merci Andreas. Pour ceux qui auraient besoin d'un accessoire, d'une réparation sur leur caravane ou camping-car. C'est vraiment une adresse de choix!

Nous reprenons la route avec l'espoir que la solution apportée résolve notre soucis car nous n'avons pas plus de panneaux solaires qu'avant!

Nous arrivons à Athènes où nous cherchons une place de parking au plus près de l'Acropole. "Bon, ok le chemin là à l'air pas mal mais je crois qu'il y a un soucis!, il y a beaucoup de piétons et pas de voitures!" Marche arrière de nuit. Nous trouvons finalement une place à proximité ( Panetoliou 15,Athina 117 41, Coordonnées 37.965242, 23.719751). Nous réussirons à dormir malgré le bruit des voitures lancées à pleine vitesse dans la rue et la crainte que l'une d'elles ne percute l'arrière droit du camping-car dans lequel dorment les enfants. Mais impossible de se garer dans l'autre sens ici.

Gouliarmis Andreas - Expert en Camping-car !

Mercredi 17/09 : Athènes

Nous avons décidé de nous lever tôt car le programme est chargé. Nous partons à pied découvrir Athènes.

L'Acropole n'est pas très éloignée de la colline des muses où nous avons bivouaqué. La foule qui s'y presse est visible de loin, de très loin. Nous visitons le site, mais sans nous y sentir à l'aise comme à Mécennes ou Mistras. La foule comme un samedi chez Carrefour, la chaleur étouffante, les "ruines neuves" sont autant d'éléments qui cassent la magie du lieu. Nous poursuivons par l'ancienne Agora où nous rencontrons une tortue déambulant au milieu des touristes. Puis le quartier de la Plaka, très commerçant.

Après avoir déjeuné de vrais Kebab, nous visitons le marché central et ses étales de viandes à l'air libre (Gloups), de poissons, de fruits et de légumes plus appétissants les uns que les autres, d'épices et de babioles en tous genres.

Nous nous lançons ensuite à la recherche d'un parc avec une aire de jeux car nous avons quelques heures à attendre avant le rendez-vous de Liou chez le dentiste. Frédéric Lebaut. Un Français marié à une Grecque.

Adresse : Ippocratous 139-141 à Athènes. Tél : (+30) 210.36.37.051 Mail : fredericlebaut@hotmail.com

C'est sa compagne qui nous reçoit, elle est pédodentiste ou quelque chose comme ça. En fait spécialisée dans les enfants. Ce qui rassure les enfants, c'est qu'elle parle Français. Elle s'occupe tellement bien de Liou et de sa dent malade que nous décidons d'en profiter pour faire tout ce qu'il y a à faire également à Jade mais cela doit attendre le lendemain car la salle d'attente n'est pas vide!

Donc retour au camping-car. Les enfants fatiguent, nous avons marché plus de 15km aujourd'hui. Nous changeons de bivouac pour nous approcher du dentiste et éviter de faire 5km le matin.

Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014
Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014

Jeudi 18/09 : Athènes - Aspropirgos - km5534

Nous remercions Stavroula et Frédéric pour leur accueil, leur disponibilité et la qualité de leur travail. Des dentistes qui prennent le temps d'expliquer ce qu'ils font c'est important. Nous repartons avec une facture en Français ce qui nous évitera la traduction certifiée pour la mutuelle! Et pour l'aspect tarifaire, disons juste que la radio a été facturée 10euros. C'est à l'image des autres tarifs : très raisonnable. Selon Frédéric, c'est parce qu'en Grèce comme dans presque tous les pays les soins dentaires ne sont pas pris en charge.

Nous quittons Athènes direction Delphes mais comme le niveau de la batterie est dangereusement bas, je veux retourner chez Andréas et Dimitra pour installer ce troisième panneau solaire. Nous n'aurons pas autant de chance qu'à l'aller et tournons en rond avant de retrouver où ils se trouvent.

Andréas est persuadé qu'il me faut une deuxième batterie. Pour ma part je pense que si le soleil n'arrive pas à recharger une batterie, il aura encore plus de mal à en charger deux. Nous passons l'après-midi à chercher la cause du problème et finalement il me convainc qu'une deuxième batterie nous permettra de tenir lorsqu'il n'y a pas ou peu de soleil. Par contre comme il se fait tard, nous bivouaquons dans la concession au milieu des caravanes et camping-cars. Insolite!

Vendredi 19/09 : Aspropirgos - Thessalonique - km6030

Nous passerons la matinée à installer la deuxième batterie derrière le siège de Mélanie car nous étions déjà en surcharge et les 38kg ne doivent pas alourdir encore plus l'arrière. Les deux batteries sont chargées à bloc. Nous verrons bien si cela résout le problème. Andréas et Dimitra, encore merci pour votre accueil, votre disponibilité et bon courage pour la suite. (La crise se ressent encore plus fortement dans les métiers du loisir)

Nous nous concertons car le temps passe vite et je prends l'avion mardi 23/09 à Istanbul. Nous décidons de faire l'impasse sur Delphes et de prendre la route pour être le plus tôt possible en Turquie et trouver un bivouac pour les 11 jours de mon absence prévue. Nous roulons en direction de Thessalonique à travers des paysages totalement différents de ce que nous avons vu jusqu'ici en Grèce. Les montagnes laissent place aux plaines à perte de vue. Les oliviers centenaires sont remplacés par le coton. Je suis étonné que l'on en produise encore en Europe. Le secret ce n'est plus la main d’œuvre des esclaves mais la mécanisation. Ils ont des machines qui parviennent à extraire les petites boules de coton blanches de leur branches toutes sèches. Les autoroutes payantes ne peuvent être évitées et ils en profitent. Nous tentons sans grands succès de contourner ces barrières à hold-up que sont les péages. Ni les cartes, ni le gps pourtant à jour ne connaissent la position des péages fraichement installés. Nous paierons plus cher de péage en cette journée que depuis notre départ de France il y a deux mois. Seul réconfort, notre succès à éviter un péage absurde (7€ pour 6km) en suivant des poids-lourds quittant étrangement la route pour emprunter une route pourtant limitée à 2.8m de hauteur et 10T.

L'arrivée très tardive à Thessalonique est la bienvenue. 500km en une fois. Environ 12heures que nous sommes partis. Soit une moyenne de 40km/h alors que nous avons pris beaucoup d'autoroute. Décidément, la Grèce se mérite.

Grèce - 3ème partie - du 15 au 21 septembre 2014

Samedi 20/09 : Thessalonique - Alexandropoulis - km6367

Nous visitons la deuxième ville de Grèce. Notre bivouac nous permet de marcher sur le front de mer et de découvrir une ville dynamique, jeune, sportive. Peu de vieilles pierres ici. Le marché couvert est, comme à Athènes, l'occasion de voir les bouchers découper la viande sur de gros billots. Ils parent les morceaux de viande de façon à les présenter sous leur plus beaux profils. Mais, ce faisant, ils les manipulent dans l'air chaud de cette matinée de septembre. Les mouches sont éloignées de la main et les rares vitrines réfrigérées servent de présentoir aux têtes de cochons et de moutons qu'Alix fixe avec un regard amusé et surpris. Il voudrait bien savoir si ce sont de vrais animaux. Les bouchers aux tabliers rougeâtres sourient avec leur feuille en main. Allons voir du coté des poissons.

Alors que nous repartions nous découvrons un petit marché couvert surprenant. Est-ce un bâtiment traversé de grand couloir? ou sont-ce de petites ruelles recouvertes d'une toiture en 6 dômes? Des petites merceries, des couturiers, un fleuriste artificiel, tous vendent du kitch, des couleurs et des matières que l'ont pensaient oubliées. Mais ce qui m'arrêtera c'est cet imprimeur qui entretien et fait encore tourner une collection d'imprimantes centenaires. A l'étage sous les dômes nous visitons une exposition photographique. Ce lieu étrange n'est pas ou si peu indiqué dans le guide mais il est magique et j'espère que les commerçants qui le font vivre tiendrons encore un peu pour le faire vivre. C'est le bazar au tissus appelé Bezesten.

Alors que nous sortons de là, nous pénétrons une ruelle décorée jusqu'aux toitures. Le restaurant, qui s'est étendu jusqu'à occuper la majeure partie des quelques pas de porte, a transformé la ruelle en y plaçant des décors dignes des studios hollywoodiens. Nous regrettons très vite d'avoir déjeuné sur le pouce en voyant les assiettes toutes plus appétissantes les unes que les autres aux tables des quelques clients encore présent en plein après-midi. Nous regardons l'heure, il est 15h30 et nous étions sur le retour. Allons-nous flâner encore quelques heures en ville pour revenir ici ce soir. Cela nous tente bien. Non, nous marchons depuis plusieurs heures, la fatigue se ressent dans les jambes alors qu'en est-il des enfants? Ils ont envie de venir manger ici mais veulent d'abord retourner au camping-car. Ce que nous faisons et qui nous éloignera définitivement de cette rue charmante. Arrivés enfin au camping-car, les enfant dorment debout. Nous mangeons vite fait et reprenons la route.

Vous qui visitez ou prévoyez de visiter la Grèce, si vous passez par Thessalonique, vous ne pouvez pas rater cet endroit : Odos Karini (rue Karini)- GPS : 40.636395, 22.940706

Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique
Thessalonique

Thessalonique

Dimanche 21/09 : Alexandropoulis - Frontière Turque - km6434

Nous avons bivouaqué dans la dernière ville de Grèce avant la Turquie. Cet endroit n'est pas touristique: en ce dimanche matin nous n'avons pas trouvé de pain et le lieux est calme. La nuit l'était moins, quelques vaniteux propriétaires de voitures préparés ont fait ronfler les moteurs jusque tôt ce matin. Évidemment juste le long du parking où nous avions décidé de dormir.

Nous faisons le plein car on nous a prévenu que le carburant était très cher en Turquie. Près de 2 euros le litre, donc nous remplissons aussi les 30litres en bidon que nous avons apporté. En réalité il s'avèrera que le prix oscille entre 1.35 et 1.50€ ce qui est déjà pas mal mais moindre que ce que l'on craignait.

Nous rejoignons la frontière Turque par une belle autoroute bien peu fréquentée (et sans trop de péages!)

Publié dans Actualités, Grèce

Commenter cet article