Iran 4 - Prendre le ferry à Bandar Abbas pour les Emirats

Publié le par BosTrotters

Iran 4 - Prendre le ferry à Bandar Abbas pour les Emirats

Dimanche 14/12 : Les tickets pour Bandar Abbas – Sharjah (EAU)

Nous débarquons de bon matin à l’agence commercialisant la traversée. Le bâtiment de la South Shipping Line se trouve quelques kilomètres avant le port Bahonar où nous embarquerons. On ne peut pas le rater. Immédiatement à notre arrivée nous sommes pris en charge. Il faut dire qu’une famille avec trois têtes blondes dans un bâtiment qui n’accueille que des hommes gérant le frêt du port est assez remarquable. On nous amène au deuxième étage, couloir à gauche, avant dernier bureau à gauche. Là des hommes prennent le thé en déjeunant des nans avec du white cheese. Nous partagerons leur petit-déjeuner tant ils insisteront. Le tarif de la traversée est déconcertant 700 dollars pour le cc, plus les frais de Bill of Loading, les taxes, nos billets… Cela fait 818euros pour 10 heures de traversée. Heureusement qu’il y a des touristes pour rentabiliser les trajets aller car les locaux sont loin de payer ce prix ! Je précise pour les prochains que bien qu’on vous prétende que c’est tout compris, il faudra rajouter 200 euros à l’arrivée à Sharjah et toutes les photocopies pour la paperasse ici.

Voici, pour les prochains, le détail du calcul :

700 dollars à 34000rials soit : 23.800.000

1.800.000 pour le BOL

Soit 25.600.000 + 8% de taxes = 27.648.000

2 billets adultes à 1.800.000 et 3 billets enfants à 900.000 = 6.300.000

Soit un total de 33.948.000 Rials

Un Aller-retour au bureau de change du centre commercial Zeytoun pour transformer nos euros en Rials (taux 1/41500). Attention il est fermé entre 12 et 17h00.

Nous avons été millionnaires quelques instants!

Nous avons été millionnaires quelques instants!

Lundi 15/12/2014 : Les démarches au port Bahonar pour le ferry Bandar Abbas - Sharjah (EAU)

Etape 1 : Entrée au port

Nous y arrivons de bonne heure sur les instructions de l’agence. A 8h15 en réalité car la circulation était chargée ce matin.

Nous franchissons le portail et nous garons sur la droite derrière une file de camion. Il faut dans un premier temps réaliser son entrée au port. A cet effet, on s’adresse à Rezza qui possède son bureau dans le premier préfabriqué sur la gauche. Décontracté, Rayban vissées sur la tête, il discute avec ses collègues/amis, un coup d’œil au numéro de châssis et il griffonne au dos du carnet de passage en douane (CPD).

Deuxième préfabriqué, il griffonne quelquechose au dos du carnet et appose son tampon. It’s Finished !

Les douanes
Les douanes

Etape 2 : Les douanes (bâtiment bleu)

Le bâtiment bleu un peu plus loin sur la gauche est celui des douanes. On s’adresse à M Tahrizad. Autant dire qu’il représente à lui seul tout ce que l’on veut éviter. Il est lent, il vous méprise, il ne veut pas parler anglais et il est lent ! Oui ça je l’ai déjà dit mais deux fois ne suffisent même pas ! Cet homme adore les photocopies ! Mais il se perd dedans !

Il réclame deux copies de mon passeport et du visa, de la couverture du CPD et de la souche. Pour les photocopies, sortir du bâtiment et immédiatement sur la gauche un minuscule réduit abrite des photocopieuses. 2500rials la copie.

Retour au paresseux qui me tend un formulaire à compléter. Le même que j’avais du remplir pour entrer en Iran. Je pense qu’ils n’y connaissent rien et appliquent la même procédure aux sorties qu’aux entrées car on y demande les lieux visités, l’adresse sur place… Bref de la paperasse pour fonctionnaires désœuvrés. Il ne faut pas compter sur le paresseux pour vous aider, heureusement les deux dames à sa gauche m’assistent.

Le paresseux fini par vous tendre un document à signer écrit en farsi bien entendu. Puis on se rend dans le bureau vitré du grand chef qui se situe à l’entrée à droite dans cette grande salle pour faire signer également cette feuille. On va ensuite aux comptoirs aux vitres fumées pour la faire enregistrer. Tampon et scan et retour au paresseux qui se perd dans trois feuilles.

Il veut le carnet et la feuille mais il ne sait pas bien quoi faire de ce carnet car il l’ouvre, le ferme, le rouvre. Tape sur son clavier, efface, retape et tout ceci à une vitesse désolante.

Ne pas oublier de lui réclamer votre passeport qu’il aura égaré sous toutes les copies inutiles qu’il a réclamé.

Il vous tend une petite note sur laquelle il a inscrit un numéro. On se rend au fond du couloir de l’entrée à droite. L’homme lit le numéro et me rend la note. Je me rends au troisième comptoir à droite dans la pièce et m’adresse à une dame qui souhaite également le carnet. Retour aux comptoirs aux vitres fumées avec cette même note. L’homme me donne un document format A5 qu’il prend soin de cacheter. C’est le Sésame !

Retour au paresseux. Je rencontre Filipo, motard Italien qui se débat lui aussi avec cet homme de mauvaise volonté en plus d’être lent. Il s’absente pour un « meeting » qui ne durera pas moins d’une heure. J’en profite pour donner toutes les directives à Filipo afin qu’il gagne un temps précieux.

En moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, le paresseux tamponne mon CPD et je suis libre. It’s finished…

A la douane! M Paresseux, sa petite note mystérieuse et le Sésame cacheté!
A la douane! M Paresseux, sa petite note mystérieuse et le Sésame cacheté!A la douane! M Paresseux, sa petite note mystérieuse et le Sésame cacheté!

A la douane! M Paresseux, sa petite note mystérieuse et le Sésame cacheté!

Etape 3 : Le laisser –passer

On se rend ensuite au dernier bureau de ce bâtiment (complètement à droite à l’extérieur). Muni d’une copie du passeport et du visa et moyennant le dépôt du passeport on obtient un laisser-passer qui permettra d’entrer dans la zone internationale du port. Mais ça on ne le sait qu’après car les douaniers ne sont pas très forts en Anglais ! Bien récupérer votre Sésame de la douane (papier cacheté) !

Le Laisser-Passer d'accès au portLe Laisser-Passer d'accès au port

Le Laisser-Passer d'accès au port

Iran 4 - Prendre le ferry à Bandar Abbas pour les Emirats

Etape 4 : L'agence et le port

Le bâtiment situé derrière renferme les représentants de la compagnie et du port. Le premier bureau à gauche me demande d’aller faire 4 copies du CPD et du Sésame de la douane et de lui donner un exemplaire du ticket pour le véhicule. Ensuite il envoie vers M Jafar qui en prend un exemplaire. Il m’envoie vers M Ressi du port qui me présente une facture de 261000 Rials (6.5euros).

Il est 14h00.

Prêt pour l'embarquement
Prêt pour l'embarquement

Etape 5 : L’inspection au port

A compter de ce moment, Mélanie et les enfants ne peuvent plus rester dans le camping-car et doivent se rendre au terminal passager ou commence pour eux une très longue attente. L’embarquement est officiellement programmé à 18h00 mais se fera réellement après 21h.

Muni du laisser-passer obtenu à l’étape 3, je peux pénétrer dans le port avec le camping-car et me rendre au terminal 4 (troisième sur la gauche car 6, 5, 4…) suivant les instructions de la compagnie. Bon en fait c’est au 5. Dans le bureau à l’étage à l’intérieur du hangar, on me réclame la copie du Sésame de la douane, du CPD et de la facture du port (261000Rials).

Le bureau à l’extérieur abrite un agent des douanes peu engageant. Il ne veut pas parler Anglais sous prétexte que moi je ne parle pas Farsi ! Est-ce que lui parle le Français ? Dans ces moments-là je suis bête ! Je lui parle donc Français. Bon il finit par vérifier le numéro de châssis et sera quitte pour rester à l’entrée du camping-car car j’exige qu’il se déchausse pour y entrer et il ne semble pas le vouloir. L’inspection en reste là. Quand on me dit que je suis têtu, je ne vois vraiment pas pourquoi !

Il me donne un énième document A4.

On peut amener le véhicule à quai pour l’embarquement.

L'attente au terminal passager pour Mélanie et les enfants
L'attente au terminal passager pour Mélanie et les enfants

Etape 6 : Récupérer son passeport

Une fois ressorti du port avec le laisser-passer, je retourne récupérer mon passeport.

Etape 7 : Finaliser le CPD

Retour à la compagnie qui récupère toute la pile des divers documents accumulés depuis le matin ainsi que le volet sortie du CPD. Enfin !

It’s finished ! Encore une fois !

Il est 15h10 ! Cela fait donc 7 heures de démarches pour sortir le véhicule d’Iran. Alors qu’un simple tampon sur le CPD me suffisait !

Iran 4 - Prendre le ferry à Bandar Abbas pour les Emirats

Etape 8 : Terminal passager

Je rejoins Mélanie et les enfants. Et nous attendons 18h pour l'embarquement.

Finalement l'embarquement aura lieu à 21h. Le chargement du camping-car est délicat. La marée est haute et l'arrière du camping-car ne veut pas passer. Il faudra le grimper sur des poutres. Opération délicate d'autant que les poutres en questions sont arquées. Aux tous derniers centimètres le camping-car glisse des poutres heureusement sans dégâts. A ce titre, je conseille vivement d’insister très lourdement pour embarquer le camping-car en début d’après-midi si la marée le permet. Quitte à forcer la main de l’équipage.

Nous sommes chargés. A l’intérieur de la soute, nous sommes 3. Notre gros camping-car, le van VW d’un couple d’Allemands et la moto de Filipo. Autant dire que le ferry est vide !

Nous rejoignons la salle Passagers et ses banquettes. Si vous comptez dormir là, nous vous conseillons de vous éloigner de la télévision ! A peine assis, le repas est servi et nous pouvons gagner le cc pour dormir. Youpi ! Nous craignions de devoir dormir sur les banquettes et de ne pouvoir accéder au CC ! Même si le ferry est bruyant, être dans notre maison est appréciable.

Le départ se fera finalement vers minuit.

Vue sur Dubai
Vue sur Dubai

Mardi 16/12/2014 : Arrivée à Sharjah (EAU)

Nous nous réveillons tranquillement vers 8 heures et apprécions encore plus notre camping-car lorsque nous apprenons que la télé a été allumée vers 6h pour réveiller tout le monde pour la prière !

L’équipage est sympathique et nous recevons nos « plateaux petit-déjeuner » alors que celui-ci a été servi à 6h. Mais il est bien frugal !

Après la visite du pont d’où l’on apprécie la vue sur la côte des Emirats baigner dans le smog, nous ne tardons pas à entrer dans le port. Il faudra pourtant une bonne heure pour qu’ils parviennent à accoster. La faute aux instructions à terre et aux opérateurs à terre qui changent d’avis en permanence.

Etape 1 : Sortir du ferry et entrer aux Emirats

Contrairement à la veille, le niveau de la marée permet à la rampe d’être parfaitement à l’horizontale. C’est une très bonne chose !

Il est 11h00.

Avant que nous ne puissions descendre du ferry un homme vient réclamer les CPD. Je refuse, il prétend être l’agent de la compagnie et sur les paroles d’un membre de l’équipage je fini par accepter de lui confier. Dommage cela me coutera 110 euros. Je suis persuadé que l’on aurait pu se passer de ses services.

Les passagers piétons sont orientés vers un bus que nous suivons jusqu’au poste de douane pour la réalisation des formalités d’entrée aux Emirats. A peine arrivé au bâtiment, un homme en uniforme m’indique de laisser le camping-car ouvert pour l’inspection. Bien entendu ! Je vais les laisser se servir pendant que nous ne sommes pas là ! Décidemment les douaniers se valent des deux côtés du détroit d’Hormuz !

Tous les passagers sont réunis dans une salle, les hommes d’un côté, les femmes de l’autre et les étrangers au fond ! Nous obtenons nos visas sans difficultés et pouvons entamer les démarches pour le CC.

Il est 12h30.

Iran 4 - Prendre le ferry à Bandar Abbas pour les Emirats

Etape 2 : L’agent

Nous retournons avec le CC au bureau de l’agent. Et qui dit Agent, dit Argent ! Ses services nous sont facturés 475EAD soit 110euros. Sur les conseils des www.oniravoirailleurs.com nous avions prévu des Dirhams, exactement 475EAD c’est une coïncidence. Nous récupérons un document (Delivery Order) qui nous facilitera les démarches ultérieures et l’agent nous donne les instructions pour les étapes à réaliser.

Etape 3 : Le tampon pour l'inspection

Nous nous rendons au grand bâtiment des douanes situé juste à droite en sortant du port. Le comptoir 21 met un tampon sur le Delivery Order.

Etape 4 : L’inspection

Muni de notre Delivery Order tamponné nous pouvons aller au bureau des inspections qui se trouve juste avant la sortie du port à droite. Ils ont égaré le chien des douanes ce qui nous arrange bien et quand on nous demande si le chien est bien passé, nous acquiesçons. L’inspection se limite à un rapide coup d’œil à l’intérieur, ben oui sinon il faut se déchausser !

Nous nous rendons au poste de sécurité qui garde l’entrée du port et devons nous acquitter d’un droit de 20EAD pour l’inspection.

Etape 5 : Bill of Entry

De retour au bureau des douanes comptoir 26 avec la carte grise. Nous payons 80EAD au comptoir 17.

Etape 6 : Release Order

Toujours dans le même bâtiment, comptoir 4 nous payons 317.50EAD.

Au total nous aurons donc payé : 475+20+80+317.50=892.50EAD soit 207euros. Heureusement les Emirats sont prévoyants, un distributeur se trouve aux douanes !

Etape 7 : Gate Pass

Muni de tous les tampons et documents, nous nous rendons au YARD 6 office. C’est un préfabriqué situé non loin du bureau de l’agent. Nous y récupérons le pass qui nous permet de sortir du port avec le véhicule sans plus de formalités.

Il est 14h00. Soit 3 heures en ayant pris le temps de déjeuner.

Je rajouterai bien une étape 8 qui s’intitule : DUTY FREE SHOP. En effet il se situe en face du Yard 6 mais était malheureusement fermé lors de notre passage ! Après coups, nous aurions du attendre un peu, car après un mois en Iran et avant 1 mois en Oman et EAU, quelques bières et bouteilles auraient été les bienvenues !

Résultat des procédures :

Entrée en Iran : 1h30 (par la route)

Sortie d’Iran : 7h00

Entrée aux EAU : 3h00

Publié dans Actualités, iran

Commenter cet article

bechu jean françois 08/01/2015 17:04

merci pour vos récits, je suis inquiet n'ayant plus de lecture depuis votre passage de l'Iran et l'Arabie
mais je vois que vous avez choisi une île paradisiaque?
A bientôt
J.F Béchu

Lili 06/01/2015 20:43

Et bien , on devrais faire pareil a nos frontieres !!! J'etais perdu rien qu'en lisant , je sais pas comment vous faites pour pas perdre patience ...... vous etes en voyage c'est vrai ...... Je vous suis depuis le debut !!
Bisous Lili